Notre Fournisseur AVRIL BIO pour nos KITS vous offres cette information

Combien de temps garder ses produits cosmétiques ?

De temps en temps, un petit tri de votre vanity et de votre trousse à maquillage s’impose. Il est nécessaire pour éviter d’utiliser des cosmétiques périmés. Combien de temps garder ses produits ? Comment les conserver plus longtemps ? Avril répond à vos questions.

LA DLUO

Il existe 2 mentions possibles sur les emballages des cosmétiques vous donnant des indications sur la durée de vie du produit que vous avez acheté : la DLUO et la PAO.

LA DLUO

Si le produit a une durée limite d’utilisation de moins de 30 mois, le fabricant doit apposer la DLUO, la Date Limite d’Utilisation Optimale. Vous verrez apparaître la mention « A utiliser de préférence avant le » suivie d’une date. Passée la date indiquée sur le packaging, le produit sera périmé même si vous ne l’avez pas ouvert.

A noter qu’il n’est pas illégal de vendre des produits dont la DLUO est proche ou dépassée. N’hésitez pas à bien lire les étiquettes avant d’acheter. Cela ne veut pas forcément dire que le produit sera dangereux pour la santé, mais le résultat et le plaisir d’utilisation du produit seront moindres (parfum moins présent, texture différente, efficacité moyenne…)

LA PAO

Période Après OuvertureSi votre produit a une durée limite d’utilisation supérieure à 30 mois, le fabricant n’a pas besoin d’indiquer une date limite d’utilisation. Il doit cependant indiquer la PAO : la Période Après Ouverture. Il s’agit d’une mention obligatoire concernant la durée d’utilisation après ouverture des cosmétiques.

Pour connaître la PAO, cherchez le petit logo en forme de pot de crème sur l’emballage. On y voit un chiffre et une lettre, le « M ». Cela indique le nombre de mois après ouverture pendant lesquels on peut utiliser ce produit. Pensez donc à noter sur votre produit la date à laquelle vous avez commencé à l’utiliser (et non pas la date d’achat du produit) sinon cette mention ne vous sera pas utile !

Pourquoi les durées maxi d’utilisation varient selon les produits ?

Les durées d’utilisation sont calculées dans le but de garantir au consommateur une sécurité maximale concernant les risques de contamination microbiologique. Il se détermine en fonction de plusieurs critères :

► la résistance de la formule à une contamination bactérienne (différente selon l’efficacité des conservateurs et de leur nature : chimiques ou naturels mais aussi de la formule : elle est plus sensible si elle contient de l’eau)

► le type de conditionnement (pot, tube, flacon pompe sous vide…)

► la durée d’utilisation prévisible (utilisation journalière, hebdomadaire…)

► la zone d’application (muqueuses, peau, cuir chevelu…)

► la population cible (bébés, adultes…)

Référez-vous toujours au packaging mais globalement les durées d’utilisation maximum des cosmétiques conventionnels que vous trouverez sont les suivantes :

► Mascara et eyeliner : 3 mois à 6 mois. Eau + zone sensible : la PAO est très courte.

► Rouge à lèvres : environ 15 mois. Si la formule ne contient pas d’eau, le risque de contamination microbienne est quasi nul. Cependant, au fil des mois la formule peut évoluer, en fonction des changements de température s’il se retrouve au fond de votre sac par exemple… Du coup, la texture, le parfum ou la couleur peuvent changer et il est préférable de jeter votre rouge à lèvres dans ce cas car le résultat ne sera pas au rendez-vous et vous perdrez en confort d’utilisation.

► Blush, fards à paupières, poudres : 12 à 18 mois. Le risque est nul aussi car les poudres sont inertes du fait qu’elles ne contiennent pas d’eau. Il y a peu de risques si vous l’utilisez au-delà de la date maximale d’utilisation.

► Lait démaquillant, lait corporel, eau micellaire : 12 mois.

► Crème visage : flacon pompe : 12 mois ; pot : 9 mois.

► Huile corporelle : 18 mois. Moins de risque avec l’huile où les bactéries ne prolifèrent pas.

► Crème solaire : jetez-la au retour des vacances car les filtres solaires ne se conservent pas. Sans parler des variations de température subies par le produit (en plein soleil dans le sac de plage…) qui peuvent modifier la texture ou l’odeur de la formule.

Comment conserver mes cosmétiques plus longtemps ? 

Quelques règles simples vous permettent de prolonger la durée de vie de vos cosmétiques.

► Conserver vos produits dans un endroit frais et sec, protégé de la lumière. En fait, la salle de bain n’est pas le lieu idéal pour conserver ses cosmétiques mais difficile d’imaginer les stocker ailleurs…

► Lavez-vous les mains avant chaque utilisation d’un cosmétique.

► Refermez soigneusement le produit après usage afin de limiter le contact avec l’air qui peut altérer ses propriétés

► Ne prêtez pas votre rouge à lèvres ou votre crayon pour les yeux.

► Lavez régulièrement vos accessoires : spatules, pinceaux à maquillage…

Comment reconnaître un cosmétique périmé ?

C’est simple ! Jetez votre produit si vous voyez un changement de :

► Couleur

► Texture (déphasage…)

► D’odeur

Au moindre doute, il vaut mieux perdre quelques euros que risquer une infection !

Les cosmétiques bio se périment-ils plus vite ? 

Les conservateurs contenus dans les cosmétiques bio sont naturels, leur efficacité contre les microbes n’est pas aussi forte que les conservateurs chimiques. C’est d’ailleurs pour cette raison que des conservateurs chimiques ont été introduits dans les formules des cosmétiques : afin d’augmenter leur durée de vie. Mais ils sont parfois controversés comme les parabènes par exemple.

La PAO est donc souvent plus courte que les cosmétiques conventionnels mais les conservateurs qui y sont contenus sont moins nocifs pour la peau et la santé du consommateur ainsi que pour l’environnement.